News Updates :

Dans quelle mesure, le personnage tragique peut-il vous concerner ?

venerdì 10 febbraio 2012




La tragédie a souvent été considérée comme le plus grand genre dramatique (par opposition à la comédie). Ce jugement peut s'expliquer par une impression que la tragédie donne au spectateur (et au lecteur), celle d'un éloignement. Il s'agit d'un des traits fondamentaux de la tragédie: elle élabore en effet un monde textuel qui crée une distance par rapport à la réalité quotidienne. Le fait que la tragédie se joue à distance a pour conséquence d'agrandir, d'amplifier, d’accroître, de sacraliser (de diviniser) même ce qui y est représenté.

  Il est alors légitime de se demander si l’Homme d’aujourd’hui peut s’identifier au personnage tragique de l’antiquité.

  Il est vrai conduit  parmi les conflits et   les alternances de  joie  et  de                                     peine.
que le personnage tragique présente une différenciation flagrante  avec le personnage contemporain .Néanmoins on peut noter quelques similitudes entre ces personnages.



Le personnage tragique  se  trouve souvent dans une position redoutable.En effet, issue de  confrontations avec des forces divines qui contrôlent le monde. Le personnage  tragique est
  Les auteurs de la tragédie (classique et antique) vont aux sources de l'histoire antique pour nourrir leurs œuvres .En effet on peut remarquer  que toutes les tragédies se déroulent à cette époque.
Appriori le personnage tragique ne peut pas nous concerner car il appartient à une époque lointaine où la civilisation était complètement différente de la société actuelle.
      Nous remarquons que dans toutes les œuvres du corpus, les personnages appartiennent soit à l’antiquité grecque, soit  romaine.
En effet, la tragédie de Corneille (Horace) se déroule durant l’époque romaine ;  une sanglante guerre oppose deux villes, Albe et Rome. Sabine, dont les trois frères combattent pour Albe, a épousé un Romain, Horace .De là, un choix décisif  s’offre a Horace : faire la guerre aux romains et recevoir les honneurs de sa patrie et perdre sabine ou bien  ne pas faire cette guerre  et garder l’être qu’il aime.
Le conflit qui déchire le héros Horace, traduit les obstacles qu'il rencontre sur le chemin de la grandeur. Effectivement, il se heurte à une crise morale qui l'accable qu’il doit surmonter. Le plus souvent, dans les œuvres tragiques, l’amour du protagoniste se heurte à l'honneur.

    D’autres parts le conflit vient  souvent de l'impossibilité d’un amour qui donne naissance à la jalousie et, parfois, se transforme en haine. Il conduit à la perte des amants (comme des aimés) : la haine triomphe généralement  dans le crime et l'amour dans le suicide.

De là, on peut voir dans le personnage de Phèdre un héros tout en sentiments et en passions amoureuses .Sa psychologique est très fouillée .En effet l'intérêt de cette analyse est surtout porté sur les incertitudes et sur la progression des sentiments du personnage.
Dans sa préface de Phèdre Racine décrit alors l’amour comme « une passion tragique, irrésistible, égoïste et surtout, impossible ».

     De plus, dans la mesure où le personnage tragique appartient à une catégorie sociale différente de la notre, il ne peut nous concerner.

En effet, tous les personnages tragiques appartiennent à une catégorie sociale souvent élevée liée à la royauté. De là,  on peut voir dans « le roi se meurt  «  d’Eugène Ionesco un roi à la veille de la mort. Par son haut statut  social, le roi se croit immortel  .Il  pense qu’il va échapper à la mort parce qu’il est roi.


    Néanmoins, le personnage tragique est souvent contrôlé par des forces .Elles sont souvent de l’ordre de la divinité .Nous ne pouvons donc pas nous identifier à ce personnage tragique dans la mesure où il est  contrôlé pas ces êtres divins.

On peut voir dans Phèdre que toute l’œuvre est centré autour des dieux de la mythologie grecque .En effet ,Phèdre est un personnage qui subit la colère de la déesse Vénus, elle ne peut pas agir mais seulement réagir  en fonction des évènements.



Toutefois, d’une certaine manière, le personnage tragique pourrait nous concerner dans la mesure où ce personnage ressent les mêmes sentiments que nous.

    En effet, le héros tragique est un être fier, guidé par la recherche de la gloire, qui est une forme passionnée de l'honneur. Le héros a donc souvent une idée de ce qu'il est et de ce qu'il se doit d’être. Il inspire à la plus complète réalisation de lui-même.

On peut donc voir dans le héros de Horace ce comportement que chaque Homme peut avoir dans la vie quotidienne (même s’il n’est pas aussi amplifier).
Corneille, à travers ses nombreuses pièces (dont  Horace) a donc cherché à nourrir  une abondante réflexion sur la tragédie et de manière plus étendue  sur le comportement humain face à un choix qui s’offre à lui.

    D’autres part, nous pouvons nous identifier au personnage tragique du fait que l’auteur de tragédie ne cherche pas à créer un héros parfait mais avec  tous ses défauts ; de ce fait le personnage contemporain peut alors être concerné par le héros tragique.

De là, on peut voir dans le comportement de certains personnages des sentiments que l’Homme (quelque soit l’époque) peut ressentir.

    En effet, certains thèmes de la tragédie reflètent la condition humaine. :

On peut donc voir  dans la pièce de Giraudoux un sentiment propre à l’homme qui est  la vengeance. L’atmosphère de la pièce est en majeur partie obscur, la haine est présente tout au long du récit .Cet environnement  propre à la tragédie reflète un sentiment humain que nous utilisons quotidiennement.

De plus, l’homme peut également se reconnaître dans le personnage de Phèdre, dans la mesure  où la passion amoureuse est un sentiment tragique .En effet,  l’amour est souvent  irrationnelle et irrépressible .Il est toujours  frappé d’interdit, s’attachant à un être qui ne peut être aimé sans crime et qui souvent en aime un autre : tel est l’amour impossible qui s’est établie entre Phèdre et Hyppolite.

D’autres parts certains personnages comme le roi dans la pièce de Ionesco inspirent la pitié.
A travers son oeuvre, il critique la condition humaine.En effet, de par son statut, le roi se croit immortel, il n’a jamais pensé à la mort  et quelques heures avant son décès il s’aperçoit que finalement il est comme tout le monde.Un sentiment propre à l’homme est alors évoqué : la solitude  de l’homme face à la mort.



Le personnage tragique a donc pour particularité de nous toucher.  En effet, le sentiment moderne du tragique, sous l’influence des grands conflits et des grands drames contemporains, se reconnaît dans le miroir des mythes antiques.

    De plus, si de nombreux auteurs de théâtre ont choisi au XXe siècle la transposition d’un mythe antique, c’est sans doute parce que tout en renvoyant aux structures profondes de l’imaginaire, le mythe permet d’adapter les significations symboliques à l’époque contemporaine.

    De là, on comprend donc que la tragédie répond  aux questions fondamentales de la vie mais également bien plus, de la condition humaine également.
Même si en apparence ce personnage est totalement différent de nous, on peut néanmoins voir en lui  un semblant de ressemblance .Effectivement les valeurs morales de ces œuvres dramatiques varient en fonction des époques.Cependant tous les thèmes de la tragédie renvoient à la condition de l’homme donc oui, nous pouvons nous identifier à ce personnage dans la mesure où celui-ci nous touche.

Ses sujets sont toujours tirés de l’histoire .Ses héros  parviennent constamment à travers leurs combats à s’unir et à susciter l’admiration des spectateurs.

La tragédie est donc considérée comme une sorte de cérémonie qui remet en question l’homme et le monde, en montrant des personnages aux prises avec des lois sociales dans une fiction théâtrale.
La représentation tragique met donc en débat  les conflits de l’homme  avec la société, ses lois et ses interdits.





Pour conclure l'action que représente la tragédie est toujours pathétique et tragique : elle est propre à émouvoir le spectateur, à susciter chez lui la pitié ou la terreur .Néanmoins celle-ci a la particularité de toucher le lecteur donc de le concerner.

Cependant, on peut voir une différenciation avec le héros romantique car celui-ci « se crée un monde en fonction de ses états d’âmes » et ne reflète donc pas la réalité alors que le héros tragique (malgré ses quelques différences avec le héros contemporain) renvoie de manière implicite la réalité.



















Share this Article on :
Ads arab tek

© Copyright Universtudy 2010 -2011 | Design by Herdiansyah Hamzah | Published by Borneo Templates | Powered by Blogger.com.